certains soirs tous les soirs, je suis pressée,

impatiente et heureuse de les savoir enfin couchés...

j'essaye d'appliquer une certaine régularité à leurs horaires,

de ne jamais oublier les petits rituels qui font que le passage

en position horizontale se fait dans de bonnes conditions...

j'essaye...

IMG_0539IMG_0541IMG_0542IMG_0547IMG_0548IMG_0551

mais j'avoue être en ce moment un peu dépassée par leur énergie et leur toujours "plus",

toujours "plus longtemps", toujours "plus loin"...

bref, ils m'usent les chameaux!

et ce doux moment du coucher se transforme parfois en une mise au lit expéditive,

parce que toujours plus c'est souvent trop :-o

et je me ronge les ongles ne me disant que ça n'est définitivement la solution pour être bien,

ni pour moi, ni pour eux...

IMG_0554IMG_0555IMG_0561IMG_0559IMG_0560IMG_0562

mais les observer jouer, à deux... puis à trois, parce que zéphir s'intègre de plus en plus

souvent à ce duo infernal entre la grande et le plus petit, -c'est même parfois lui qui sert de médiateur

entre mes deux energumènes qui ont toujours le dernier mot-, je dois reconnaître que cela

m'apaise, je lève la garde, me pose de nouveau, et la voix qui criait quelques minutes auparavant,

"allez, on monte, c'est l'heure! pipi, les dents et au lit!"

(et que ça saute je n'ai pas que ça à faire, j'en peux plus de vous entendre,

je veux avoir quelques heures dans ma soirée sans vous avoir sous le nez...,

les parents aussi ont droit à leur temps libre à eux...

hum, et je passe les horreurs qui sortent parfois de ma bouche,

lorsque le trop plein se fait ressentir... je n'en suis pas fière croyez moi...)

cette voix proche de l'hystérie, se fait soudainement silencieuse,

et un sourire se fige alors sur mon visage et sur le leur,

l'air de dire "c'est bon vous avez gagné" et eux d'avoir l'air de me répondre "c'est bon on a gagné"...

IMG_0563IMG_0564IMG_0565IMG_0566IMG_0567IMG_0568

et la faible mère que je suis se dit qu'elle n'est sans doute pas une vraie "french mummy"

comme nous surnomment nos voisins d'outre-manche qui jettent sur nous un regard si critique

et pas très tendre sur nos méthodes éducatives...

trop souvent punitives et expéditives...

serions nous uniquement des adeptes du "smacking" (la fessée) et du "ça suffit"?

cet article du guardian m'a je dois dire pas mal amusée... et je me dis qu'une maman comme moi,

élévée par une mère danoise et qui a passé ses plus jeunes années à londres, et bien ça laisse des traces;-)

kids, just wanna have fun!

à bon entendeur!

ps: billet dédiée à mon amie lilou, je sais qu'elle et moi on se comprend

et je la soupçonne d'avoir été danoise dans une vie antérieure;-)