Au sixième jour c'était le jour du souk, à ne rater sous aucun prétexte pour s'immerger dans la vraie vie du village et de ses habitants.
Ici chacun vient y trouver son petit bonheur: des nattes en scoubidou aux poulets encore alertes, des balais aux couleurs gaies aux paniers en osier... Des fruits et légumes par milliers et des montagnes de menthe fraîchement coupée!
Quel enivrement d'arpenter ces allées, de partager des sourires et de rêver un peu devant ces vies si proches de ce que la vie devrait être : tournée vers l'essentiel!
Un bain de couleur et d'odeurs avant de se baigner dans les eaux turquoises du lagon, car hier la température frôlait les 30 degrés!