Oh comme nous les attendions ces jours bénis...

Cette "coupure" avec le quotidien si chargé, si prenant, si riche et si pesant parfois...

Cette première rentrée scolaire avec 4 enfants,

-dont 3 dans des établissements différents-,

la première rentrée avec la semaine des 5 jours d'affiliés,

et le début d'un grand chantier...

puisque nous changeons de colline l'année prochaine,

et bien on peut dire qu'elle restera dans les annales...

 

Et puis cette dernière semaine a été particulièrement chargée en émotions

et en gros câlins qui s'en sont suivis...

Les enfants ont chacun à leur manière été éprouvés dans leur quotidien...

Mais le soir venu, à la maison, ils étaient plus soudés que jamais!

C'est dans ces moments là, où les difficultés ressurgissent...

que nous mesurons le plus la grande richesse de cette "petite" famille nombreuse...

Petite famille aux nombreuses différences...

Et les différences sont toujours difficiles à accepter pour "les autres",

alors la moquerie, les coups bas, et les blessures s'installent...

 

L'autre jour Nils s'est vu demander par une fille de la cour de récré,

si son frère était parti à l'asile depuis qu'il n'était plus à l'école..

.bah, oui, puisqu'il est fou avait-elle ajouté!

Énorme tristesse en entendant cela et en imaginant mon petit garçon

faire face à ces paroles si cruelles {de la part d'une élève de CM2 qui plus est...}

Mais mon garçon a de la repartie et lui a répondu que non,

il avait simplement changé d'école

et qu'il était par ailleurs beaucoup plus intelligent qu'elle devait l'être elle!

Et puis ma grande fille qui expérimente aussi les coups bas et les déceptions amicales..,

comme tous les enfants de cet âge ,mais ça fait si mal quand ça arrive...

et qui se désole de raconter comme elle est blessée quand elle entend à tout va

la nouvelle insulte à la mode "t'es autiste ou quoi?" dans les couloirs du collège...

 

Mais nous sommes de ceux qui tournent la page et regardent droit devant,

toujours plus loin!

et puis les voir ainsi complices et câlins, c'est la meilleure des consolations!

Ils sont "ma différence à moi" et je les aime de tout mon cœur!

Bonnes vacances à tous et merci de revenir me lire ici!