C'est aujourd'hui déjà le deuxième dimanche de l'Avent,

cet intermède de douceur et de lumières...

au milieu d'une période froide et toujours un peu sombre...

 

En Avent nous allumons les bougies sur la colline,

nous avons décoré le sapin avec les enfants,

et pour le premier Noël de Violette,

-même si j'ai un peu beaucoup la tête dans le chantier et le déménagement-,

je m'efforce de savourer cet interlude de grâce avant la tempête...

Et je m'émeus de voir ma petite dernière découvrir ces moments de préparation à la fête...

 

Cette année un Noël dans la simplicité et la joie d'être tous réunis...

Avant de partir quelques jours dans notre grand nord chéri!

 

Je ne peux m'empêcher, en ces jours de l'Avent,

de penser encore plus fort à ceux qui nous ont quittés il y a peu ou plus longtemps...

A ceux qui vivent des moments difficiles,

que ce soit par la maladie, qui touche tant de mes proches...

Par les difficultés professionnelles ou familiales...

A tous ceux pour qui l'esprit n'est pas à la fête...

 

Alors le stress du déménagement et des travaux,

les réveils matinaux de mon Zéphir depuis plus de 10 ans

et "le qui-vive" permanent avec mon bel enfant...,

le gros rhume de ma bébée qui me fait passer des nuits hachurées...

Ce ne sont que de si petites gouttelettes d'eau...

qui viennent mettre un peu de buée...

sur un horizon que j'espère doux et serein dans notre nouvelle maison...

 

Je vous souhaite à tous de la douceur en ce dimanche,

et surtout beaucoup d'amour...