Noël approche à grand pas et je ne suis plus revenue par ici depuis un certain temps...

J'ai laissé passer les 22 puis, 23 mois de Violette, suivis de près par les 10 ans de ce blog...

Ce blog un peu/beaucoup au ralenti tant je suis sans cesse prise dans le tourbillon de la vie...

Nous sommes loin de la fréquentation quotidienne d'il y a quelques années

et les commentaires se comptent sur les doigts d'une main le plus souvent,

mais qu'importe, cette petite fenêtre sur la colline vivra!

Et en ces temps chahutés où le moral est au plus bas,

je ne voulais surtout pas omettre d'y consigner cette semaine passée à Tanger,

chez mes chers amis dans la merveilleuse villa Mimi Calpe.

La seconde semaine de la toussaint, Thomas avait repris l'avion pour Paris

et je suis restée au Maroc avec les enfants,

Zéphir étant pris en charge à Casablanca par son éducateur préféré qui vit là-bas.

Nous avons pris la route avec Ernestine, Nils et Violette depuis Oualidia.

7h de route assez chaotique plus tard nous sommes arrivés dans une maison enchantée au cœur de Tanger.

C'est la Villa Mimi Calpe pour laquelle mon amie Sophie, décédée en avril dernier,

et son mari Frédéric, ont eu un coup de foudre en transitant par hasard par Tanger,

au moment de l'éruption du volcan islandais.

Cette fabuleuse demeure de 1860 est aujourd'hui la résidence principale de mes amis,

et je la découvre malheureusement après le décès de Sophie...

Mais quelle splendeur, quelle ambiance unique y règne,

-ces vieilles pierres et ces pièces immenses rénovées et décorées avec amour par Sophie,

et aujourd'hui par Frédéric qui reprend avec passion la rénovation-

cette végétation luxuriante

et ces arbres centenaires qui s'entremêlent dans un dédale de verdure au cœur de la médina.

Et comble du bonheur, quand le soir tombé le jardin laisse échapper des effluves de fleurs d'orangers et de jasmin...

On me souffle que c'est le galant de nuit...

Nous avons passé avec les enfants une semaine divine,

tellement heureux de pouvoir entourer les enfants de Sophie et Frédéric,

6 mois après le décès de leur maman...

Voir cette complicité et cette chaleur humaine entre nos enfants a réellement été salvatrice

et je sais que de là-haut ma belle étoile devait sourire avec moi...

Les enfants ont joué les guides avec talent et nous avons parcouru la ville de long en large,

pour mieux nous reposer ensuite dans la villa enchantée.

La villa Mimi Calpe accueille les visiteurs de passage,

puisqu'avec ses nombreuses bâtisses

c'est également une charmante maison d'hôtes

et je ne saurais trop vous conseiller de frapper à cette majestueuse porte de la rue de la plage à Tanger,

car vous serez comme moi éblouis par la beauté des lieux et la chaleur de l'accueil!

🌿Merci merci merci mes amis, je vous aime🌿