Je ne suis plus revenue par ici depuis longtemps...

Par manque de temps, par manque d'envie...

Assez débordée par les soucis du quotidien avec un enfant atteint d'autisme

et entrant dans l'adolescence doucement...

Par la vie d'une mère de famille de 4 enfants,

ayant chacun leurs besoins spécifiques et différents...

L'hiver a été rude, oh non pas qu'il ait fait spécialement froid,

mais parce que nous avons été particulièrement malmenés cette année avec notre Zéphir...

Et que nous avons un grand besoin de souffler, de nous retrouver...

Avant de partir nous reposer tous les 6 en famille et de couper avec le quotidien,

je viens remplir ce petit journal de bord,

parce qu'il n'y a pas de raison qu'il s'arrête brutalement...

Car si depuis Noël cela a souvent été compliqué et douloureux sur notre colline,

il y a aussi des moments de douceur et je ne veux retenir ici que le meilleur!

Depuis les vacances de février, il y a eu les visites expresses mais régulières de ma précieuse amie,

la marraine chérie de Violette, et cela nous met en joie chaque fois!

Il y a eu le salon du livre et les jolies dédicaces pour mes garçons...

Pâques avec les cousins chéris et la jolie table préparée pour accueillir ceux nous aimons!

Il y a eu l'arrivée du printemps et la lumière qui change dans la maison

et qui remplie nos cœurs au réveil et nous rappelle comme nous sommes chanceux!

Il y a eu la journée de l'autisme et les maquillages des enfants,

et puis tout ces échanges et ce partage qui ne se voient pas sur les photos,

mais qui nous nourrissent au quotidien!

les sorties d'école au parc avec les jours qui s'allongent...

Il y a eu les premières sucettes pour violette,

les séances de Baby yoga avant de dormir,

l'amour pour les livres et tout le quotidien d'un bébé qui grandit...

La joie de vivre et les humeurs de ma grande fille de bientôt 14 ans,

les progrès de mon extraordinaire enfant,

qui malgré les embuches avance sur son chemin de vie différent...

la sagesse de son petit frère et la malice de la petite dernière...

Et surtout, il y a eu la douceur de la complicité de nos enfants,

qui est une des choses les plus rassérénantes que je connaisse...

Je vous souhaite de belles vacances si cela est votre tour aussi,

et une bonne reprise à ceux pour qui c'est déjà fini...